Ce que je retiens de mon premier voyage (2 mois à Londres en 2010)

Tweet

Bonjour à tous! Je participe à l’événement interblogueurs organisé par Jérémy du blog www.roadcalls.fr, dont le thème est “Mon premier voyage”

London pont

Si mon article vous plait, votez pour lui en cliquant ici : Votez pour cet article !

Sur un pont londonien en travaux

Pour parler de mon premier voyage, je n’ai pas décidé de vous le raconter, ce serait trop ennuyant Winking smile! J’ai préféré marquer les points importants (ou pas)!

Mon premier voyage a été l’été de mes 18 ans, je suis partie 2 mois à Londres, seule. Pour améliorer mon anglais et voyager! J’attendais ce voyage depuis tellement longtemps.

Ce premier voyage a été le commencement et j’ai, grâce à lui, appris plein de choses!

1) J’ai appris ce dont j’étais capable

Jusque là, je vivais chez mes parents. Normal, j’étais au lycée.

candem townPartir à Londres a donc été ma première expérience de vie seule. J’étais hébergée chez des cousins mais ceux-ci ont été absents plus de la moitié du temps sur les deux mois et puis, ils me laissaient libre.

J’ai donc appris à vivre avec moins 2 euros par jour pour me nourrir. A Londres, ça tient plutôt de l’exploit!

J’ai également appris à arriver dans une ville inconnue et à me faire des amis, à trouver un travail, à faire des cours de conversation gratuits avec des anglais…

J’ai appris à me gérer sans l’aide de personne.

2) Je n’ai jamais autant regardé la télé

En temps normal, je ne regarde pas la télé. Par exemple, ça fait 3 ans que je n’ai pas de télé chez moi, je préfère regarder des films sur l’ordi.

Et puis, chez mes parents, nous ne la regardions pas vraiment.

Mais là, à Londres, la télé était un moyen d’apprendre la langue, d’améliorer ma compréhension, de m’habituer aux accents etc.

Bref, d’assimiler l’air de rien.

cabine téléphoniqueDu coup, je regardais la télé tous les jours! En mangeant des frites Winking smile

En plus, j’étais friande de choses que jamais je n’aurai regardé en France! J’adorais des émissions comme “Sixteen and pregnant” (=16 ans et enceinte), “American Next Top Model” (=la future top modèle américaine), une émission de rencontres dans le noir pour trouver l’amour…

Bref, que des émissions super intelligentes (mais reposantes au moins)!

3) J’ai marché, marché, marché

J’ai passé mon temps à marcher, vraiment! Mais c’était cool.

Je crois que c’est de là, que me vient cette passion pour découvrir une ville en marchant le plus possible.

4) J’ai minci

(oui, je sais, je n’ai pas retenu que des points très pertinents!)

Et pourtant, j’étais plutôt mince en arrivant à Londres.

Mais vu que j’avais des horaires décalées et que j’étais prise dans l’action, j’oubliais certains repas (ce que j’ai souvent tendance à faire quand je voyage).

Bref, du coup, en rentrant en France j’ai eu le droit “Ohlala! Mais qu’est-ce que t’es blanche! Et tu as minci! Il va falloir reprendre du poids!”.

Léa camdenBref, mais au moins, je sais que plutôt que de faire un régime, il me suffit d’aller à Londres Winking smile

5) Je me sentais vraiment chez moi à tel point que revenir en France me paraissait bizarre

C’est étrange car il y a des lieux où l’on se sent rapidement “chez-soi” et d’autres non. Par exemple, j’ai travaillé pendant trois ans dans une ville et j’y habitais deux semaines par mois. Pourtant, cette ville n’est pas chez-moi.

Alors que j’avais la sensation de l’être à Londres en seulement 1 mois.

J’avais une routine. J’allais à mon travail, j’allais à mes cours d’anglais, je voyais mes amis…

Quand je suis partie, c’est comme si j’abandonnais tout. Toute la vie que j’avais là-bas, pour recommencer.

6) J’ai fait des trucs de dingue

Aller illégalement la nuit dans Hyde Parc avec un ami pour regarder le lever du soleil (quelle joyeuse idée! Moralité je ne suivrai plus jamais ce genre d’idées), se faire courser par la voiture du vigile, courir, mon ami qui me dit “en plus, je crois qu’ils ont des chiens”, courir encore plus vite.

picadillyAvoir fait la fête, rentrer à 7h du mat, se coucher, se lever à midi (pas très fraîche), pour aller à the “Church” une boite qui ouvre à midi, être dans cet endroit clos sans fenêtre, faire la fête, perdre la notion du temps, sortir de la boite pour rentrer chez soi en se disant « oulàlà, il doit être au moins 3h du mat », et se retrouver à 5h de l’aprem dans la rue et voir des enfants qui rentrent de l’école. Décalage.

Et pleins d’autres choses encore!

7) C’est là que j’ai appris pour la première fois que je faisais plus vieille

J’avais alors 18 ans. L’amie que je voyais le plus, avait 5 ans de plus que moi.

Et j’avais également 3 autres amis : 22, 28 et 30 ans.

Mon amie de 30 ans, à chaque fois, n’en revenait pas que j’ai seulement 18 ans!

Mais au moins, ça m’a bien servi par la suite quand j’ai commencé à travailler etc.

8) Découverte de la générosité

marchePar la suite, je l’ai beaucoup plus découverte en faisant du couchsurfing. Maintenant, j’y suis beaucoup plus habituée parce que l’on me donne tellement à chaque fois.

Mais à cette époque, c’était nouveau pour moi.

  • Mes cousins que je ne connaissait pas trop qui m’ont hébergée pendant 2 mois
  • La serveuse roumaine, qui gagnait à peine plus que moi et qui était tellement généreuse alors même qu’elle avait son logement à payer en plus (ce qui n’était pas mon cas) et qui devait envoyer de l’argent à sa famille en Roumanie
  • Le gars du Bangladesh qui se faisait exploiter et qui m’achetait des barres de chocolats alors qu’il n’avait rien

Ça me fait penser que récemment j’ai fait ma bonne action (j’ai hébergée dans mon appart un gars qui comptait rester de 2h à 6h du matin dans un coin paumé, en attendant son prochain covoiturage, alors qu’il faisait super froid, sans endroit où s’abriter). Je revois encore la tête du jeune homme, tout étonné que l’on puisse lui offrir l’hébergement comme ça. Smile

 

Je pourrai encore continuer car j’ai beaucoup appris et découvert de ce premier voyage, mais je préfère m’arrêter ici car l’article est déjà long Winking smile

 

Pour voter pour lui, c’est ici : Votez pour cet article !

Et vous, qu’avez-vous retenu de votre premier voyage?

Je vous invite à aimer la page facebook du blog! Merci d’avance

Articles sur le même sujet :

Léa, blog partir en voyage : blog voyage

Google+
Tweet

One thought on “Ce que je retiens de mon premier voyage (2 mois à Londres en 2010)

  1. Pingback: Evénement interblogueurs ‘Mon premier voyage’ : le livre récapitulatif est à télécharger ici :

Laisser un commentaire