Hébergement : 4 bonnes raisons de tester le couchsurfing

Tweet

J’ai déjà beaucoup évoqué le couchsurfing dans mon blog, mais je n’avais pas encore fait un article spécialement sur le sujet!

CS DanemarkJ’ai connu le couchsurfing quand j’avais 15-16ans (j’étais en seconde) par une amie un peu aventurière (oui, j’étais légèrement précoce dans le voyage!). Je comptais partir à Londres deux semaines durant l’été avec couchsurfing (CS) mais mes parents, étonnamment, n’ont jamais voulus!

J’ai donc commencé à faire du couchsurfing à 18ans. Car oui, à 18 ans, on peut tout faire!

Danemark, crédit photo Annabel M.

Le premier week-end en couchsurfing, j’étais avec 2 amis! Nous avons tellement adorés que nous nous sommes dits : “Ok, le week-end prochain, on recommence!”.

La première fois que j’en ai fait, mes parents ont du m’appeler une fois par jour (bon, ce n’est que deux fois sur le week-end). Au bout de la 3ème fois, j’ai juste eu le droit à un pauvre sms de mon père “Salut! T’es encore vivante?”, ma réponse a bien évidement été : “non, je suis plus morte que la mort”. Il n’a même pas pris la peine de me répondre, ce père indigne!

Autant dire que maintenant, que je fasse du CS est devenu pour ma famille une habitude (j’ai du le faire plus de 40 fois). Ils sont même au contraire rassurés quand je suis chez un CS car ils savent que quelqu’un veille un peu sur moi!

J’ai principalement surfé (surfer=aller chez les couchsurfeurs) car ce n’est que depuis septembre que je peux (enfin) accueillir des CS. Pour vous dire, j’ai seulement accueilli 2 fois, pour l’instant. Sourire

Présentation

CS in Nantes“Il s’agit d’un réseau de voyageurs proposant un hébergement gratuit chez l’habitant” : voici ma définition!

Ma première expérience CS.  Crédit photo Pricila D.

Je me suis améliorée car avant je disais : “bah, tu vas dormir chez des gens”. Réponse de la personne : “des gens que tu ne connais pas?” “oui!”

Déçu= tête de la personne

Je me suis vite rendue compte que ce n’était pas très vendeur!

J’aime beaucoup ma nouvelle définition!

Le principe est donc :

  • Il faut aller sur le site internet de couchsurfing, s’inscrire, faire une recherche sur la ville souhaitée ou la région souhaitée .
  • Regarder le profil des personnes qui proposent un canapé (sur le profil, les personnes se présentent, on voit des photos, l’avis des autres couchsurfeurs qui ont déjà rencontrés cette personne etc.).
  • Si la personne nous semble bien, on lui envoie une couchrequest (demande de canapé) afin de lui demander si elle veut bien nous accueillir.

(J’ai juste expliqué rapidement le principe, pour plus de précisions, je vous invite à également lire l’article Experience couchsurfing : conseils et réponses à vos questions)

Pourquoi faire du couchsurfing ?

  • Pour tout le monde

Après avoir conseillé le site de couchsurfing, voici ce que l’on m’a répondu :

“Je remarque dans couchsurfing il y a surtout des jeunes autour de 25-35,  nous avons 58 et 59 ans je ne suis pas sur que ce site s’adresse à nous”

Cs in SophiaMa réponse : Oui, c’est vrai qu’il y a beaucoup de jeunes, mais pas seulement.

–> J’ai déjà séjourné chez des retraités et des familles.

–> Lorsque vous faites la recherche, vous pouvez rechercher en fonction des âges.

Couchsurfing à Sofia (Bulgarie)

C’est ce que je compte faire prochainement car je pars en week-end avec ma mère. Je vais donc faire attention de prendre plutôt des hôtes de son âge. Je fais pareil pour moi, j’évite les trop jeunes.

On peut vraiment sélectionner les personnes chez qui nous voulons aller et faire en sorte qu’ils correspondent (bien lire le profil par rapport au caractère…).”

–> Il faut bien se rendre compte qu’il y a beaucoup de couchsurfeurs ! Ex : à Bordeaux, il y en a 3 151. Dont 125 qui ont plus de 44 ans. Ok, ça fait une différence importante, mais il y a tout de même 125 personnes! Ce qui est quand même important! Je suis sure que vous trouverez une personne pour vous accueillir parmi ces 125 personnes. Sourire

Note : dans couchsurfing, il y a des groupes. Par exemple, je sais qu’il y a un groupe spécial pour les familles. Il s’agit de familles proposant pour d’autres familles l’hébergement. J’ai déjà été accueillie par une famille (4 pers) qui avait fait du CS chez une autre famille (5 pers) et qui avait trouvé ça génial : les enfants avaient joués ensembles, ils avaient fait des sorties ensembles etc.

  • Des amis que l’on ne connait pas encore

Ma mère qui me demande : “comment faudra-t-il se comporter chez la personne?”.

Cs in krakowJe pense clairement qu’il faille partir du principe que ce sont des amis que nous ne connaissons pas encore. Dis comme cela, ça aide à avoir le bon comportement (pas être trop gêné dans la maison…). C’est une habitude qui se prend, il s’agit aussi du fait d’être capable de se sentir chez-soi n’importe où.

Couchsurfeuses à Cracovie

Personnellement, j’ai remarqué qu’après une bonne journée de visite seule, j’ai tendance à me dire :  “ok, retour à la maison!”.

Les liens entre les personnes se créaient très rapidement, je trouve. Nous savons que le temps est compté « (généralement j’aime bien rester 2 nuits), du coup, il s’agit de se connaitre, de partager. Généralement, après, je considère un CS comme un ami.

Par exemple, il arrive qu’il y ait de supers expériences et que du coup, après, j’ai envie de revenir dans le pays pour la personne. Juste parce que ce sont des amis que j’ai envie de revoir.

Du coup, je trouve, quand on fait du CS que le temps a tendance à changer :

Quand j’ai fait seulement 1 semaine de CS (en ayant par exemple 3 CS différents et en ayant séjourné dans 3 villes), la sensation est comme si ça faisait déjà un mois que j’étais partie!

Car j’ai déjà tant partagé, tant rencontré

  • Sécurité, conseils

De mon point de vue personnel, faire du CS est un bon moyen de voyager en sécurité.

Pourquoi? Car nous connaissons quelqu’un sur place, un local (et si l’on reprend ce qui est dit plus haut, nous avons un ami sur place).

Exemple tout bête :

  • Nous sommes perdus, il fait nuit, nous ne trouvons pas notre hôtel, nous appelons l’hôtel qui tente vaguement de nous aider. Résultat : nous ne trouvons pas plus notre chemin.
  • Nous sommes perdus, il fait nuit, nous ne trouvons pas la maison de notre CS, nous appelons notre CS, qui nous dit “dites moi où vous êtes et je viens vous récupérer”.

PartagerMais aussi, le CS va nous donner d’autres conseils (la nuit, faites attention quand vous êtes ici…). Il va expliquer certains choses que l’on ne connait pas sur les habitudes du pays

Crédit photo par LeCoLAB

Le fait de connaitre quelqu’un sur place est vraiment un atout :

  • Lieux de visites : généralement les CS vont donner des conseils (“il serait bien de visiter cet endroit plutôt que celui-là”, ‘”je vais vous expliquer quel bus prendre pour aller là-bas”…).
  • Endroits atypiques : du coup, nous découvrons certains lieux seulement connus des locaux et pas encore des touristes (et oui, ça existe encore!). Les Cs vont nous montrer leur ville, ce qui rend la découverte plus authentique.

 

  • Découverte et partage

Ces deux mots résument clairement ce qu’est le CS (enfin de mon humble avis!).

Découverte : découverte plus authentique du pays, des gens, de la ville, de la gastronomie… Les CS vont vous donner des conseils et même s’ils ont le temps vous faire visiter! Nous sommes intégrés à la population locale ce qui change quand même beaucoup comparé à l’hébergement en hôtel (par exemple).

Partage : Nous rencontrons donc beaucoup de personnes, nous partageons des idées avec elles, nous partageons un après-midi, un bon diner, une soirée… Il s’agit beaucoup de donner et recevoir. Sourire

 

Voila, ma présentation est terminée, en espérant que cet article vous ait donné envie de tester de couchsurfing! (n’hésitez pas à aimer la Page Facebook de Partir en Voyage)

Avez-vous déjà testé le CS? Qu’en pensez vous?

Léa.

Blog Partir en Voyage, conseils et bavardages sur le voyage.

Google+
Tweet

34 thoughts on “Hébergement : 4 bonnes raisons de tester le couchsurfing

  1. Guillaume @ Tour du monde
    6 février 2013 at 10:39

    On adore le couchsurfing ! On est toujours tombé sur des gens super sympa avec des profils hyper variés, ca permet de rencontrer des gens qu’on n’aurait pas « naturellemen » rencontré.
    a+

    1. Léa Chourrier
      6 février 2013 at 3:18

      Salut Guillaume,
      Merci pour ton commentaire. :)
      Je suis d’accord avec toi! C’est un élément que je pourrai rajouter dans l’article! On rencontre tellement de gens différents. Et c’est marrant comme on s’adapte facilement aux différentes personnalités rencontrées.
      Quelle est ton expérience la plus dépaysante en terme humain?
      Bonne journée.
      Léa.

  2. Kalagan
    13 février 2013 at 7:25

    J’utilise en fait assez peu le couchsurfing pour trouver des hôtes (si quand même, dans les grandes villes d’Europe : Barcelone, Munich ou Paris). Par contre, je l’utilise beaucoup pour faire des rencontres, ou pour participer à des activités. Par exemple, à Mexico, il y a un groupe intitulé : « Les Mexicains parlent français ». Cela permet de rencontrer des mexicains qui aiment la France, d’avoir des discussions en français et en espagnol, et en général, quand on est français, on est très bien accueilli dans ce genre de groupe.

    J’utilise aussi le couchsurfing pour trouver des colocations, locations ou sous-locations. Y’a tourous pleins d’annonces :)

    1. 14 février 2013 at 4:31

      Bonjour Kalagan!
      Oui, c’est sur que couchsurfing n’est pas seulement un hébergement. J’ai par exemple, fais un nouvel an couchsurfing cet année (avec une amie, nous n’avions rien prévu et avions envie de rencontrer de nouvelles personnes!).
      Merci d’avoir partagé ton expérience!
      Léa.

  3. christopher
    10 avril 2013 at 3:11

    Salut,
    Malheureusement, CS est devenu une organisation à but lucratif depuis septembre 2012.
    La qualité du site a beaucoup baissé, au profit d’une course au nombre d’inscrits…
    Lisez bien les conditions d’utilisation de CS, c’est pire que celles de Facebook, qui étaient déjà un modèle du genre dans la revente d’informations à des entreprises tierces.
    Heureusement, il existe d’autres réseaux similaires, je vous laisse les chercher.

    1. 12 avril 2013 at 9:22

      Salut Christopher!
      Merci pour toutes ces infos concernant couchsurfing.
      Léa.

  4. Nina
    12 avril 2013 at 3:21

    Salut Léa !

    Ecoute je regarde ton blog pcq je le trouve intéressant. J’ai trouvé l’adresse sur le site voyageforum.com.

    Bref, je n’ai pas trouvé de messagerie ou quoi pour te concernant donc je te demande directement par commentaire.
    En fait je pense partir à Manchester au mois de mai avec ma maman et ma soeur. Je suis déjà inscrite sur le site couchsurfing mais je ne l’ai jamais testé. J’ai donc quelques petites interrogations.
    Est-ce que l’on mange chez les hôtes ? La plupart nous dise de nous servir ou quoi ? Ou on ramène à manger ? Ou on doit manger ailleurs ?!
    Et en terme de sorties, tu rentres à l’heure que tu veux ? On te file une clé ?
    Je suppose que tout ça dépend des hôtes, vous en parlez directement ?
    Et sur le site internet, tu échanges environ combien de messages avant de conclure l’accord ?!
    Merci d’avance de tes réponses.
    Bonne journée. Nina.

    1. 13 avril 2013 at 9:33

      Salut Nina,

      Oui, c’est très bien de poster ta question dans les commentaires (comme ça ça peut aussi répondre aux questions qu’ont d’autres personnes). Mon email est sinon dans la page A propos! :)

      Donc concernant tes questions : ce qu’il fait savoir c’est que chacun a une façon d’accueillir propre à lui. Donc chacun accueille l’autre comme il le veut. Donc ça change en fonction des gens.

      Je pense que ce qu’il faut se dire, c’est que les couchsurfeurs sont des amis que nous ne connaissons pas encore. Savoir ça aide à se comporter.

      Tout dépend donc des hotes sur lesquels tu tombes. Certains vont directement donner les clés, certains non. Généralement, le repas du soir est fait chez les Cs. Après chacun fonctionne différemment, c’est à dire certains vont t’inviter, avec certains on va faire les courses pour le repas du soir…

      En fait toute ces questions, on le voit avec le cs quand on est sur place.
      Après il ne faut pas non plus gêner les habitudes du cs (logique).

      Mais généralement, quand on fait du CS, on va plutôt sortir le soir (souvent avec le cs), et manger le soir et le petit-dej. Mais après ça dépend des gens. Il ne faut pas prendre cela comme un acquis (et donc être prête à aller s’acheter des choses au supermarché ou au restau).

      Le mot d’ordre : être adaptable (car on ne sait pas comment est la personne avant de la voir). Mais ne t’inquiètes pas, ça se fait très naturellement quand tu vois la personne.

      Pour les messages, j’en envois un pour demander. Le cs répond. S’il ne m’a rien dit (adresse, indications et téléphone), je lui demande. Il me répond. Et après je lui demande à quelle heure je peux arriver chez lui (important, car peut-être as tu des bagages à te débarrasser rapidement, peut-être es-tu fatiguée…). Il me répond.

      Voila! N’hésites pas pour d’autres questions.
      Léa.

  5. Laetitia Jackson
    12 avril 2013 at 8:08

    Coucou, c’est encore moi. Question bête, mais le CS, ça le fait aussi en couple? Car j’adore les courts séjours en amoureux et je voulais savoir si c’était aussi de coutume le CS pour des couples? merci :)

    1. 13 avril 2013 at 9:17

      Salut!
      Oui, bien sur que le CS se fait en couple! :) J’ai souvent été accueillie par des couples et j’ai souvent rencontré des couples voyageant en couchsurfing! On peut dire que tout est possible avec CS : voyager en famille, entre amis et en couple!
      Léa.

  6. Nina
    13 avril 2013 at 9:27

    Merci de toutes ces réponses Léa ! Bon du coup j’ai encore quelques questions (enfin une particulièrement !) :
    Sur le message que tu envoies au CS, tu lui dis quoi ? Que son profil t’intéresse toussa ? Ca peut paraître con comme question mais je ne sais pas du tout comment m’y prendre..
    Et finalement changement de programme, nous allons à Genève ! (plus pratique au niveau de l’aéroport.)

    Bon cette expérience a l’air très intéressante, je suis pressée de la tester (en espérant trouver un hôte !)

    Ah et oui une dernière question, la barrière de la langue n’est pas trop gênante ? Bon je me débrouille en anglais mais ma mère c’est pas trop ça.. Après j’ai tendance à penser qu’on arrivera toujours à se faire comprendre aha.

    Nina.

    1. 14 avril 2013 at 3:09

      Salut Nina,
      Il y a deux cases quand tu fais une demande : une ou tu expliques toi ce que tu fais et une autre ou tu dis pourquoi tu demandes à cette personne en particulier.
      Je te copie/colle ce que j’ai envoyé pour aller à Londres à un cs.
      Hello Alessandro,

      With my friend Alix we are planning to come in London to visit this beautiful city!
      Is it possible to host us during 3 nights (if 3 nights is too much, can you host us 1 or 2 and we will find an other host for the rest of our stay)?
      Thank you very much! :)

      Léa.

      Après dans la case : pourquoi je voudrais le rencontrer lui
      « Your profile seems good… I think it can be interessant and cool to meet you! :)  »

      Bon, c’est court et là je n’ai pas développé car il faut dire que je ne sais jamais trop quoi dire dans cette case (avant il n’y avait pas cette case à remplir dans couchsurfing). Et perso, je pense que toute personne est bonne à rencontrer donc je trouve ça bête de donner des raisons. D’autant plus via un ordinateur, le mieux pour moi est le contact en direct.

      Voici ce que quelqu’un m’a envoyé pour que je l’héberge, dans la partie « pourquoi il veut me rencontrer » :
      Léa,
      Ton profil m’a bien interpellé, car j’ai fait des études en entrepreneurship, un MBA en fait, et je m’intéresse vachement au tourisme, avec mon voyage concept ;) Ça m’impressionne que tu sois à fond dans ce projet, je crois que tu dois être quelqu’un de bien intéressant. Il me fera plaisir de cuisiner un petit plat ou de t’apporter une bonne bouteille de vin, qu’on discute de tout cela, si tu es disposée à m’héberger.
      La bise alors, et au plaisir peut être
      Nico

      Bon, j’avoue que ça fait beaucoup mieux que la pauvre ligne que j’avais mis. Et du coup, c’est vraiment personnalisé et j’avais trop envie de l’héberger!

      bah, à genève, je pense qu’ils parlent un peu français, non? Sinn, ce que vous pouvez faire c’est sélectionner un couchsurfeur qui parle français (vous pouvez mettre ça en critère de recherche).
      Je ne pense pas que la barrière de la langue soit un problème si tu arrives à te débrouiller! Ta mère parlera juste un peu moins mais ça ne l’empêchera pas de comprendre, au pire tu feras un peu l’interprète.

      Bonne journée.
      Léa.

  7. Nina
    14 avril 2013 at 4:17

    Ah merci beaucoup ! Bon je vois qu’en fait il n’y a pas besoin d’écrire un roman pour se faire héberger, ça me rassure !
    Je te tiendrai au courant si jamais je trouve un hôte.

    Oui à Genève ils parlent français mais finalement on part plus là-bas (ma soeur veut pas..) donc on hésite encore sur la destination mais je pense que l’on va rester sur notre premier choix, à savoir Manchester.

    Bonne fin de journée,
    Nina.

    1. 14 avril 2013 at 5:14

      Oui, ça va! Il va falloir surtout comme tu es nouvelle sur couchsurfing que tu remplisses bien ton profil et mettes quelques photos. Comme ce sera avec ta soeur et ta mère, je te conseille d’en mettre une de toute les trois en photo principale (moi, en fonction d’avec qui je fais du couchsurfing, je change ma photo principale).

      Ok, ok!
      Bon voyage à Manchester alors (ou autre, car peut-être allez-vous encore changer de destination!).

      Léa.

  8. Stéphanie
    20 avril 2013 at 1:45

    Bonjour (ou plutôt bonsoir vu l’heure où je t’écris)

    Je me demandais quoi faire en janvier/février, n’étant plus étudiante et ne travaillant pas dans cette période.
    Juste pour me laisser rêver je fais quelques petites recherches sur un tour d’Europe en train (quelque chose qui m’avait toujours tenter) et je suis tombée sur ton blog qui m’a juste enflammé un peu plus sur mon envie de partir !

    Si ça ne te dérange pas, j’aimerais recueillir tes impressions de voyage ! J’aimerais partir avec un pass interrail et loger en couchsurfing, quelque chose que je connaissais déjà avant de lire ton blog mais que j’appréhendais moyennement car loger chez un étranger éveille l’inquiétude en moi. Mais je pensais partir seule et j’aimerais rencontrer des gens locaux pour me faire découvrir leur culture.

    Voilà, je raconte un peu ma vie je suis désolée.

    Merci, Stéphanie

    1. 20 avril 2013 at 2:23

      Salut Stéphanie,
      Contente que mon blog t’ait « enflammé un peu plus ».
      Cool ton projet de voyage! :)
      Que veux tu savoir exactement (car la question « j’aimerais recueillir tes impressions de voyage » est un peu floue pour moi)?
      Bonne journée.
      Léa.

      1. Stéphanie
        20 avril 2013 at 4:48

        Ah merci de ta réponse rapide !

        J’aimerais savoir tes impressions sur le couchsurfing?
        Est-ce que tu as déjà eu des surprises ? (mauvaises ou très bonnes)
        Tu as déjà demandé un logement chez un couchsurfer quelques jours avant ton arrivée ?
        Même si tu pars chez un complet inconnu il n’y aucun malaise ? (problème de communication, gros silence)

        Voilà, (j’ai d’autres questions en réserves mais je préfére te les poser selon tes réponses ;))

        Bisous
        Stéphanie

        1. 20 avril 2013 at 5:53

          Donc perso, j’adore vraiment le couchsurfing. J’adhère totalement aux valeurs. J’ai beaucoup appris grâce à ça. J’ai rencontré de fabuleuses personnes, très humaines et généreuses. J

          e pense que le mot important est le « partage », on partage beaucoup (idées, nourriture, moments). J’ai du faire environ 40-50 fois du couchsurfing.
          Les surprises je n’en ai jamais eu de mauvaises, seulement du positif. On m’a beaucoup donné.

          Souvent je m’y prend un peu au dernier moment (2-3 jours avant), il m’est arrivé que pour le soir même je n’avais pas encore de couchsurfeur (je demandais donc le matin pour le soir même). Si je veux être pépère, je fais ça une semaine avant.

          Je n’ai jamais vraiment eu d’instants de malaises car ce qu’il faut comprendre c’est que les couchsurfeurs sont « intéressés par l’autre ». Logique sinon ils ne feraient pas du couchsurfing. Ce qu’ils aiment par dessus tout c’est rencontrer des gens. Donc ils sont intéressés par toi généralement.

          Après je n’ai pas eu de soucis. Mais j’ai une amie qui m’a dit (alors que nous faisions du stop) qu’elle trouvait que j’étais très douée pour faire la conversation (car quand on fait du stop c’est un peu le deal, on apporte la conversation), que je trouvais toujours des questions à poser. Mais je pense que quand on est intéressé par l’autre, les questions viennent naturellement car on veut savoir qui il est, ce qu’il fait, ce qu’il aime, comment est son pays, est-ce qu’il aime habiter ici, est-ce qu’il a beaucoup voyagé, est-ce qu’il a des frères et sœurs… et puis les questions entraînent d’autres questions.

          Pour se comporter, il faut juste etre naturel et ne pas se prendre la tête. ca s’apprend aussi au fur et à mesure. J’ai fait découvrir couchsurfing à des amies et je me rappele qu’au début elles ne savaient pas trop comment se comporter et comment agir. Maintenant, elles sont totalement normal et habituée. Je devais être sans doute comme ça au début.

          Pour savoir comment agir : se dire que les couchsurfing sont juste des amis que nous ne connaissons pas encore. Donc en gros, comment ferais tu chez une amie quand tu viens chez elle pour la première fois?

          Léa.

          1. Stéphanie
            20 avril 2013 at 6:20

            Quand je lis tes impressions sur le couchsurfing je me dis « c’est ça dont j’ai besoin »!
            Ayant l’intention de voyager seule pour la première fois rencontrer des personnes locales me seraient pratiques, mais peut être que ton bilan « un peu trop » positif m’effraie en même temps! haha
            Mais je vais tenter cette aventure. Merci de tes sages conseils.

            A propos de tes voyages solo, n’as-tu jamais ressenti de la peur/gêne/timidité ?
            Je veux dire ne pas oser faire des choses ou aller dans certains endroits parce que tu n’avais pas de compagnons de voyage?

            Stéphanie

          2. 20 avril 2013 at 6:53

            lol. Un peu trop positif!
            Euh… en fait, c’est que j’adore le couchsurfing! C’est pour ça. Enfin, je suppose que tu avais deviné! Et je crois que l’esprit couchsurfing est un esprit positif car sinon couchsurfing n’existerai pas. Après, il faut bien sur faire attention (si tu as lu les commentaires, tu as sans doute vu qu’il y avait Nina qui se méfiait du couchsurfeur chez qui elle allait aller en mai et je lui ai répondu que perso je n’aurais pas envoyé une couchrequest à ce gars).

            Mais si tu veux que je te dise certains points négatifs, c’est possible mais ce ne sera pas lié au couchsurfing en général mais plus à certains couchsurfeurs.
            Car tout simplement chaque personne a sa propre personnalité et est différente. Il y en a avec qui ça passe super et d’autres un peu moins.
            Quelques expériences couchsurfing moins bien :
            - A Londres, mon couchsurfeur était un peu soûlant.
            - En Tours, je suis tombée chez des couchsurfeurs qui n’étaient pas très « intéressés par l’autre ».
            Voila.
            Mais pourquoi cela t’effraies?

            Concernant le voyage en solo, j’ai écrit un article http://www.partir-en-voyage.info/voyager-seule-pourquoi-cela-ne-me-fait-pas-peur/, je ne sais pas si tu l’as lu…
            Peur pas trop car comme je fais du couchsurfing, j’ai toujours des personnes sur qui compter (dans les commentaires plus haut j’explique la fois où j’avais eu un peu peur en Roumanie, c’est la seule fois ou j’ai un peu flippé, je sais pas si tu as vu).

            Gène/ timidité : je suis un peu réservée. Mais ça c’est en temps normal. Donc ça ne change pas grand chose. Mais au contraire quand je voyage, je suis beaucoup plus ouverte aux autres et je me montre beaucoup plus rapidement. J’en parle dans cet article quand je parle de plus d’émotivité : http://www.partir-en-voyage.info/ce-que-voyager-m-a-apporte/.

            Pour l’instant je n’ai que voyagé en Europe, donc ça va.
            Mais avec un ami on a prévu de voyager deux semaines ensembles en septembre et on se tâte sur nos destinations (pour l’instant on est parti sur la grèce et la turquie). Ca va être la première fois que je pars en voyage plutôt long avec quelqu’un (je voyage toujours seule en fait, sauf pour les courts séjours).
            Voici le message que je lui ai envoyé (pour que tu comprennes) :

            « Salut Mathieu!
            Je suis en plein matage des vols d’avion!
            Sinon, j’ai vu qu’il y avait sur ryanair la liaison Nantes/Fez!
            Tu es deja allé là-bas?
            Je te demande ça, car je me suis dit : peut-être que je peux profiter du fait de voyager avec un garçon pour visiter les pays ou j’aurai un peu plus de préjugés à y aller seule! »

            Donc, oui, il y a certains pays (ici les pays musulmans) où j’aurai un peu plus de mal à oser.
            Mais sinon durant mes voyages, je n’ai jamais « pas osé » faire des choses. Car comme dit dans l’article sur le voyage seul : je ne suis jamais seule.

            Après, c’est sur, que c’est pas pareil à deux (d’ailleurs, je me réjouie de partir à deux, pour changer). On peut tenter un peu plus de choses, sortir un peu plus de notre zone de confort. Etre un peu plus « à la rache ».
            Par exemple : si jamais je ne trouve pas d’hébergement seule (ça ne m’est jamais arrivé) et que je suis soit obligée de dormir à la gare soit dans un parc. Et bah c’est un peu la galère.
            Tandis que si on est deux, ça va se transformer un peu plus en aventure. Car ce n’est pas grave vu qu’on est deux. On va parler, boire du vin (pour nous réchauffer! ;) ), veiller sur l’autre… Au final, on s’amusera bien!

            Voila! J’ai écris beaucoup!

            Léa.

          3. Stéphanie
            21 avril 2013 at 8:37

            Ah t’inquietes pas d’écrire beaucoup, c’est un plaisir de te lire !

            Je pense que j’ai un peu peur du couchsurfing car ça serait la première fois, de me dire que puisque c’est un inconnu on peut me lâcher à la dernière minute, me retrouver à la rue, me faire agresser (puis l’imagination mélangée à la peur n’arrange rien) … J’aime bien me dire que j’ai quelque part où dormir si je suis épuisée en fait. Ca me rassure.

            J’ai déjà lu ton article sur voyager seul auparavant mais pas les commentaires. (donc je m’y suis mise)

            Personnellement, j’ai uniquement voyagé hors Europe (même si j’ai toujours été intéressée par l’Europe, voyager sans passeport c’est pratique et l’idée de proximité est attirante). Ca m’est souvent arrivé d’avoir un manque d’argent là-bas (à cause des dépenses sur place/ quand on est touriste on connait pas vraiment les bons plans). Du coup j’espérais que l’Europe soit ma solution pour voyager à petit budget (puis c’est possible en train, j’adore le train! Après le seul soucis c’est le temps de trajet assez long…)

            Merci encore de tes conseils, j’espère que quand je ferais mon voyage tout se passera bien (à peu près comme toi) :)

            Stéphanie

          4. 21 avril 2013 at 8:53

            Si tu as seulement voyagé hors Europe, ça va du coup car tu as plus l’habitude de l’inconnu.
            Oui, l’Europe est ce qu’il te faut si tu veux voyager à petit budget (http://www.partir-en-voyage.info/mes-bonnes-raisons-de-commencer-a-voyager-en-europe/).
            J’adore aussi voyager en train, c’est génial! :) Le temps de trajet un peu long, on s’habitue et on est préparé psychologiquement (donc on se prévoie des choses à faire).

            Pour le couchsurfing, ce que je te conseille c’est d’abord de le tester en France avec des amis. La première fois que j’ai fait du couchsurfing, je n’étais pas seule, j’étais avec deux amis. Je l’ai fait plusieurs fois à plusieurs (lors de week-ends) et ce n’est qu’après quand mes vacances sont arrivées que je l’ai fait seule. Du coup, je n’étais absolument pas inquiète et ma famille aussi. Mais peut-être si je l’avais fait pour la première fois seule et à l’étranger, peut-être qu’il y aurait eu une petite crainte.

            Aussi, il y a pas mal de meetings d’organisés dans les villes. J’aime bien en faire car c’est très sympas. Du coup, je te conseille d’en faire un comme ça tu rencontreras des couchsurfeurs de ta ville et tu pourras parler avec eux et voir comment ils sont et tout ! :)

            Je suis persuadée que tout ce passera bien pour toi.

            Léa.

  9. Nina
    20 avril 2013 at 12:52

    Salut Léa !

    Finalement on part à Amsterdam aha. Enfin je viens te demander une dernière chose. Est-ce que tu t’es déjà méfié des hôtes en leur proposant une demande d’hébergement ? Je ne sais pas si je me fais bien comprendre ou non.. ?
    Tu as déjà eu des hôtes qui t’ont paru bizarres à travers l’écran ?
    Et tu as déjà eu des mauvaises surprises arrivée chez eux ?

    Nina.

    1. 20 avril 2013 at 1:21

      Salut Nina,

      Cool pour Amsterdam!
      Les gens qui me paraissent bizarres ne sont pas mes hôtes tout simplement parce que je ne leur demande pas de m’héberger! Je lis généralement bien le profil, c’est rare qu’il y ait des profils louches, donc ça va!

      Mais dans tous les cas, je trie, par exemple les gens trop jeunes (18-22) je ne demande pas forcement car je trouve ça trop jeune (ce qui est complètement stupide étant donné que j’ai ce critère depuis que je fais du couchsurfing, c’est à dire depuis que j’ai 18 ans!), tout comme ceux qui ont l’air trop fêtards (on sait jamais car j’aime quand même dormir un minimum!). Je sélectionne également par rapport à la situation (proche du centre-ville).
      Voila en gros ce sont mes critères. Après c’est en fonction du profil aussi!
      Mais c’est sur que si les gens qui ont l’air louches, je ne demande pas.

      Je n’ai jamais vraiment eu de mauvaises surprises en arrivant chez mes hôtes.

      Il y a juste une fois ou je me suis un peu méfiée car je venais d’arriver chez mon couchsurfeur et l’on a posé mes affaires, puis on est allés se balader. Après il a proposé que l’on aille manger chez sa mère (il avait quand même la trentaine). Nous voila embarqué dans des quartiers un peu louches (c’était en Roumanie).
      Du coup, j’étais là : « ou est-ce qu’il m’amène? Va-t-on vraiment manger chez sa mère « .
      J’étais donc super attentive et sur mes gardes.
      Mais en fait, on allait bien manger chez sa mère et j’ai passé un super dîner dans une famille roumaine! So, no soucis!

      Donc, non, pas de mauvaises surprises (car généralement lire le profil aide et également lire les références laissées par les autres car ils décrivent un peu plus comment c’était).
      Après c’est couchsurfing, donc, il faut apprendre à s’adapter aux situations. :)

      J’espère avoir bien répondu à ta question!

      Léa.

  10. Nina
    20 avril 2013 at 1:33

    Roh tu m’étonnes pour la Roumanie j’aurai flippé moi aha !
    Je te demande ça pcq par exemple là je suis en contact avec un hôte. Donc son profil ne m’a pas paru louche ou quoi. Il a 37 ans donc vers l’âge de ma mère ça va.
    Puis il m’a demandé une photo de ma mère (ce que je comprends vu que je n’avais pas mis de photo) et une de moi (alors que c’était déjà en photo de profil).
    Puis là on est en contact par what’s app et il me dit « On pourra sortir dans des bars » « Je viens le 12 mai à Paris tu pourras m’héberger ? » blablabla.
    Bon c’est surement rien je me fais certainement des films pour rien mais voilà quoi aha. Surtout que quand il parle il met des « … » partout alors je l’interprète bizarrement.

    Sinon oui tu m’as bien répondu, merci beaucoup !

    Nina.

    1. 20 avril 2013 at 1:50

      hmm… bah, perso je ne trouve pas ça bizarre qu’il propose de sortir (souvent les CS proposent des activités) et si effectivement il vient à Paris, il doit se dire que c’est cool car du coup tu pourras l’héberger.
      Sachant que vous êtes trois, je pense pas qu’il y ait moyen de trop vous inquiéter!
      Il faut te dire que le cs est un ami que tu ne connais pas encore. Donc si il agit comme une de tes amies aurait fait, et bah, il n’y a pas moyen de s’inquiéter.

      Bon après il faut écouter ton instinct et si tu trouves déjà qu’il est louche, eh bah c’est louche!
      Au pire tu as encore le temps de trouver un autre couchsurfeur entre temps.
      Lis bien ses références.

      Léa.

      1. 20 avril 2013 at 1:51

        Si tu veux, tu peux me copier coller ses messages et me passer l’url de son profil et je peux te dire ce que j’en pense.
        Léa.

  11. Nina
    20 avril 2013 at 3:31

    Bon comme tu dis de toute façon je ne voyage pas seule mais avec ma maman donc ça va.
    Je te copie son profil alors : https://www.couchsurfing.org/people/rajucouch/

    Mais tu as raison je m’inquiète pour rien (moi qui ne suis pas du genre parano en plus, je crain aha).

    Merci de ton aide.

    Nina.

    1. 20 avril 2013 at 4:07

      Je n’ai jamais dit que tu t’inquiétais pour rien, t’inquiètes! :)

      Et puis, en plus si tu n’es pas du genre parano! Moi, je suis pour écouter les intuitions.

      Bon, ce que je peux dire : son profil est très bien, il a l’air sympa.
      Il a 4 références donc une neutre.
      Perso, je me méfie des neutres car ce n’est pas très bien (car c’est négatif en fait, les gens plutôt que de mettre une référence négative vont mettre une référence neutre).
      Mais la fille dit qu’il y a eu un problème de compréhension. je suis allée voir sur le profil de la fille et j’ai vu que ce n’est pas la première fois qu’elle avait des soucis de compréhension. Donc peut-être que ça vient de la fille.

      A voir… en tous cas, si j’avais vu son profil, je pense que je n’aurait pas demandé car seulement 3 références positives pour 1 neutre, c’est pas génial.

      Et puis, sur les 3, il n’y a seulement que la deuxième qui est géniale, les autres sont pas tip top… les gens ont écris que deux/trois lignes.

      Pour que tu aies une idée des références données généralement, voici mon profil : https://www.couchsurfing.org/people/leachou/
      Tu vas voir qu’il y a quand même un peu une différence sur celles que l’on m’a laissé et celles laissées au gars…

      Léa.

  12. Nina
    20 avril 2013 at 5:11

    Bon après la neutre c’est la fille française donc bon je ne sais pas trop quoi en penser. J’ai envoyé un message à la fille pour savoir c’était comment son voyage chez le gars à Amsterdam.

    C’est clair que tes références sont carrément mieux ! Ce que je vais faire c’est que je vais chercher un autre hôte en parallèle et si je trouve je dirai au gars que j’ai un contre-temps et que je ne peux plus venir.
    Comme ça, réglé aha !

    Et dans ta description j’ai lu qu’on avait mis la même chose : On peut-être timide mais que au début. Ahah c’est marrant ça (bref.).

    Je vais essayer quand même de trouver quelqu’un d’autre alors.

    Merci beaucoup.

    Nina.

    1. 20 avril 2013 at 5:36

      Oui, voila comme ça elle te dira pourquoi elle en a mis une neutre!
      Yes, c’est une bonne idée, je pense, d’éventuellement chercher quelqu’un d’autre.

      :) Oui, c’est que je suis timide. Enfin plutôt réservée, mais juste au début! Mais bon l’avantage avec couchsurfing c’est que tout va vite et donc que l’on se montre beaucoup plus rapidement.

      Contente d’avoir pu t’aider.
      N’hésites pas pour d’autres questions.
      Léa.

  13. Pingback: How to a find a cheap accommodation? | JuliaChou.fr

Laisser un commentaire